mardi 30 mars 2010

Un budget qui nous saigne...

Je suis comme... bleu marin.

De colère.

Le budget 2010-2011 du Gouvernement du Québec.

Lire les points saillants du budget.

Si vous considérez "inutile" l'utilisation des coupons; c'est le temps de changer d'avis.

Si vous levez le nez sur l'utilisation d'un budget familial; c'est le temps de changer d'avis.

2010 va bouffer tous nos efforts...

Un texte de Vincent Marissal: Le dentifrice est sorti du tube.

En voici un extrait:

[...] Le remède risque d'être dur à
avaler pour la classe moyenne, grande perdante de cette nouvelle lutte au
déficit.

À terme, en 2013, l'ensemble des mesures annoncées pourraient
représenter, au bas mot, 1000 à 1200 $ par année, soit 100 $ par mois. Ce n'est
pas grand-chose pour les mieux nantis, mais quand on gagne 30 000 ou 40 000 $
par année, 1200 $, c'est souvent la petite réserve pour les vacances ou pour les
cadeaux de Noël. Ou le peu que l'on peut placer dans son REER.


Charlotte

9 commentaires:

  1. Je vais suivre plus attentivement ton site et tes conseils. J'ai déjà commencé mais je manque de discipline.

    Merci beaucoup de nous donner tout ce que tu sais :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai envie de pleurer ... c'est tellement démoralisant, c'est nous qui devons payer pour les incompétences des autres ...je suis bleu marin FONCÉ !

    RépondreSupprimer
  3. Avec ce pseudo budget...encore la classe moyenne qui va écoper, c'est à dire nous!!!

    J'ai l'impression d'être punis pour quelque chose que je n'ai pas fait.

    Pourquoi ce serait encore nous qui devons payer pour l'incompétence de ce gouvernement!!! Je suis bleu marin moi aussi!

    De plus en plus justifié de faire attention à nos moindres sous, bientôt on en auras plus si ce gouvernement continue de "TRÔNER"

    RépondreSupprimer
  4. Hello mesdames,

    j'écoutais Paul Arcand ce matin, où il a mentionné que les gens risquait de trouver des alternatives pour se dérober à ces nouvelles mesures. J'avais le même sentiment. J'ai tellement envie de d'aller leur crier dans la face.

    La fourmi, tu as mis en mots exactement ce que je ressens: je suis punie pour quelque chose que je n'ai pas fait!!

    En tout cas, on lâche pas les filles! On lâche pas!!

    Charlotte

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord avec vous autres, ça va nous coûter cher. Mais en même temps, si on ne fait rien collectivement, ce sont nos services et leur qualité qu'on va perdre.

    Il y a quelques années, j'ai écouté le documentaire l'Illusion tranquille et ça m'a grandement ouvert les yeux sur l'énorme mur qui s'en venait devant nous. Je ne sais pas si un État peut faire faillite, mais je crois qu'on en est pas tellement loin et que le vieillissement de la population va venir faire de la pression sur tout ça. Au moins, ça a l'air qu'on se reproduit plus que jamais au Québec, mais en attendant que ces petits bébés deviennent de la main d'oeuvre active, il faut que le système tienne le coup.

    Cela étant dit, si ce n'est que la classe moyenne qui écope, c'est injuste. Mais si collectivement, tout le monde fait son effort, eh bien je me dis qu'il faut ce qu'il faut. C'est donc sur ce point que ça reste à voir.

    Personnellement, même si j'ai l'impression que ma famille fait parti de ceux qui vont payer le plus, je suis prête à faire cet effort. En autant que le gouvernement fasse également sa part promise, que nos services s'améliorent et qu'on ne soit pas encore dans le rouge foncé dans 10 ans.

    RépondreSupprimer
  6. je suis comme toi...TERRIBLEMENT en colère!

    le gouvernement vient de CRÉER une nouvelle classe de pauvres:la famille de classe moyenne

    ce qui me choque le plus c'est que pendant qu'on nous OBLIGE à payer la carte de crédit du gouvernement, ce dernier n'est PAS OBLIGÉ de rendre des comptes sur le succès de ses propres mesures

    L'objectif de limiter la croissance des dépenses à 3,2% est revu, alors que la cible est portée à 2,8% à compter de 2011-2012.

    c'est une cible et quand elle ne sera pas atteinte (évidence) on nous dira que le contexte a été plus difficile que prévu et qu'on n'y peut rien... donc les SEULS à avoir contribuer ce sera NOUS!!

    NOUS,NOUS N'AVONS PAS LE CHOIX et nous allons vivre le <> en 2010

    TAXE À LA SANTÉ
    je pense qu'un pourcentage du salaire (au lieu d'un montant fixe pour tous) aurait au moins eu le mérite d'être plus juste à défaut d'être réjouissant!!

    et ils veulent nous faire croire que ce montant sera investi afin d'augmenter et d'améliorer les services,mais comme il n'y a aucune rédition de comptes de la part du gouvernement, ils diront que le contexte a été plus difficile que prévu (encore) et qu'ils n'ont pas été capables de le faire

    JE SUIS OUTRÉE

    m'en remetrre? surement pas financièrement

    je me demande quel <> de mon budget je vais couper...en ce moment je manque d'idée...et je me demande comment nous allons y arriver en tant que famille (3 kids) de la classe moyenne qui se serre déjà la ceinture!!!

    maryse

    RépondreSupprimer
  7. désolée des mots ont été omis...

    NOUS ALLONS VIVRE le plus difficile en 2010...

    je me demande quel poste de mon budget...

    maryse

    RépondreSupprimer
  8. J'en ai trop à dire. Je me tais (et vais l'écrire sur mon blog). Et je vais à la manif demain au square phillips. Chialer pour rien car nous ne sommes que des pions absurdes et sans pouvoir. Vive la démocratie qu'ils disaient...

    RépondreSupprimer
  9. Appel à manifester contre un "budget injuste"
    MONTRÉAL, le 31 mars /CNW Telbec/ - La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics appelle toutes les personnes qui se sentent brimées par le budget Bachand à exprimer leur colère, en se joignant à une grande manifestation qui partira à 13h00, demain le 1er avril, du Square Phillips, à Montréal.

    La Coalition formée d'une centaine d'organismes communautaires, étudiants, syndicaux et féministes considère le budget présenté le 30 mars comme "profondément injuste", parce qu'il épargne à peu prés complètement les mieux nantis et les grandes entreprises pour plutôt refiler la facture de la lutte au déficit au reste de la population. Selon la coalition, le budget sapera encore davantage la qualité des services publics, compromettra l'accès à la santé, à l'éducation et à l'électricité résidentielle, tout en réduisant la lutte contre la pauvreté à des miettes qui compenseront à peine les plus pauvres pour la kyrielle de tarifs et de taxes qui leur tomberont sur la tête.

    Renseignements: Marie-Ève Rancourt, (514) 258-0095; François Saillant, (514) 919-2843

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails