lundi 1 mars 2010

Sommaire de février 2010

Février et moi, ça fait deux. Depuis toujours. Depuis toujours. On a une histoire tous les deux.

Je ne saurais expliquer la raison exacte du fait que Février me met autant en bourrique. Année après année. Sauf qu’en janvier dernier, en regardant mon budget, j’étais très enthousiaste à l’idée de côtoyer Février cette année. J’étais certaine que tout marcherait sur des roulettes. Je me disais avec optimisme : « Wow! Février ne me fera pas chier cette année! Viens-t’en mon grand, j’t’attends.» Vraiment, je lui ai laissé la chance de me montrer qu’il était de bonne volonté.

Hé non, Février n’a pas voulu que cela se passe comme ça. Possible qu’il se soit dit : « Viens-t’en ma grande, tu l’auras dans les dents! Comme toujours… héhéhéhé! »

Je dois donc avouer, à mon grand désarroi, qu’entre Février et moi, c’est lui le plus fort… cette année du moins. Voici donc mon avertissement. Le seul et l’unique.

« Regarde-moi bien aller mon grand, l’année prochaine, on a rendez-vous tous les deux. Mes dettes seront nettoyées. Et j’ai tellement de statistiques dans ma poche, qu’il n’y aura aucune raison pour que tu aies le dessus sur moi l’an prochain. Février, c’est toi qui mangeras une volée. Je serai prête et tu ne me vaincras pas! »

Taux d’endettement plus élevé ce mois-ci

Ceci dit. Vous comprendrez bien que je n’ai pas passé mon meilleur mois. J’aurais cru la situation moins pire que prévue. Mais bon, quand on a des œillères...

Il y a tout de même d’excellentes raisons à ce « dérapage », qui n’en est pas vraiment un. J’ai eu beaucoup de dépenses imprévues (vétérinaire, cours, anniversaires, nouvelle nourriture pour la Diva). Mes paiements, bien qu’ils aient été beaucoup plus élevés que le minimum, n’a pas suffit à absorber tous les imprévus qu’il y a eu.

Aussi, certains de mes paiements n’apparaîtront que sur ma prochaine facturation. Je ne suis donc pas inquiète de voir redescendre mon taux d’endettement pour le mois prochain.
Je n’ai pas appliqué mon fonds d’urgence sur ma dette comme j’avais prévu de le faire. Par contre, il n’est pas impossible que je le fasse dans les jours à venir. Je veux vraiment mettre toutes les chances de mon côté pour voir diminuer ma dette le plus rapidement possible.

L’inconfort

Avant, lorsque je payais mes dépenses avec ma carte de crédit, j’assumais très fortement. Ce mois-ci, je me suis rendue compte que je devenais allergique à ce mode de paiement. J’éprouve un réel inconfort physique et psychologique d’avoir utilisé ma carte. Je n’aime plus du tout ça.

Et ça, c’est une excellente nouvelle!!!!

J’éprouve aussi une réelle urgence de rembourser ces dépenses sur ma carte. Et comme j’aime mon mandat, celui d’éliminer mes dettes, je traîne cette mauvaise impression de trahison. Et comme je me sens très inconfortable dans cette situation, il n’y aura rien de mieux que d’y remédier le plus rapidement possible.

Et ça, c’est aussi une excellente nouvelle!!

Les bons points

Solde du Fonds d’urgence : 202,72 $
Solde des Air Miles : 47
Élimination d’une obligation financière : 10 $ par mois maintenant dans mes poches. (Loto du bureau, j’ai décidé de ne plus y participer. Ma richesse, c’est moi qui me la créerai pour le moment).
Impôts : 3 571,56 $ à venir en remboursement. (Hé oui, mes impôts sont faits et envoyés déjà).
Augmentation salariale : Ce mois-ci, j’ai reçu une augmentation de mon taux horaire. Je n’ai pas calculé la somme nette avec exactitude, mais je pense que ce sera autour de 70 $ par mois.

Benny

Pas de nouvelle = Bonne nouvelle.

Maman

Wow! Ce qu’elle est motivée! Elle a appliqué le système de budget par enveloppe. Et ça fonctionne à la perfection! Je n’aurais pas cru qu’elle adhèrerait à ce système. Mais comme elle fait partie de la vieille école, je pense effectivement que c’était le meilleur budget pour elle.

Elle effectue un gros retrait par mois et distribue les sommes selon les enveloppes qu’elle a confectionnées. Épicerie, restaurant, etc. Si elle a moins dépensé que prévu, elle retire le surplus et le met dans un pot. Pot qu’elle réserve pour son voyage qui aura lieu dans quelques semaines.

Elle me disait aussi qu’elle adorait ce principe, car elle « oublie » jusqu’à l’existence même de sa carte de débit. Le reste de ses transactions bancaires sont dédiées aux micro-paiements de sa dette.

Des jumelles bien différentes

Laura a maintenant 145 $ dans son compte ING Direct (1,20% d’intérêt), en plus de 15 $ dans son compte d’épargne régulier à la Caisse (0,10%). Dès qu’elle aura une somme plus intéressante, disons 50 $, nous le transférerons dans son compte ING. La moitié de son argent de poche continuera de renflouer ses comptes, et le reste pour ses dépenses.

Sophie, quant à elle, a 40 $ dans son portefeuille, dont il est hors de question qu’elle se sépare. J’ai eu beau tenter de la convaincre d’en garder un peu et de mettre le reste dans son compte. Hors de question. Par contre, elle m’a suggéré de transférer tout son argent de poche (de cette semaine et les autres à venir) dans son compte à la Caisse. Solde présentement : 55 $ à la Caisse. Dès qu’elle aura épuisé son 40 $ qu’elle a en main, elle regarnira son portefeuille avec une partie de son argent de poche. C’est une façon de gérer qui est tout autant satisfaisante. Je prévois ouvrir le compte ING de Sophie d’ici quelques semaines, pour qu’elle puisse aussi profiter des intérêts.

Je suis totalement surprise de réaliser qu’elles aient toutes les deux prises des décisions si différentes l’une de l’autre. Je ne peux que constater qu’il y a plusieurs façons de budgeter ses dépenses et ses épargnes, et que pour l’une et l’autre, ça fonctionne bien. Et qu'une se sente bien avec une grosse somme en poche (jusqu'à épuisement), et pour l'autre dans son compte (et se passe d'argent en main si elle épuise son argent d'ici la prochaine rentrée).

Voilà pour Février.





Sommaire de janvier 2010.

Charlotte

5 commentaires:

  1. Hihihi, j'ai trouvé drôle que tu arrête de payer pour le lotto au travail, car mon chéri a pris cette décision là aussi il y a 2 semaines. Je l'ai convaincu que ce 120$ par année, il pourrait le mettre ailleurs et qu'avec les chances qu'il a de gagner, il aura le temps de le payer son gros lot avec les années!

    Ça n'a pas été facile, chéri avait peur que les autres gagnent et pas lui. Je lui ai dit que c'était une probabilité, mais que les chances que ça arrive sont tellement petite, qu'il était mieux de garder ce 120$ pour payer ses dettes.

    C'est le coeur gros et l'esprit troublé qu'il a quand même accepté de se séparer de cette forme de taxation déguisée, car il a encore peur que tous le monde autour deviennent riche et pas lui!

    Il recommencera a la payer lorsque les dettes seront éliminée, car il est hors de question qu'on se fie sur un peu probable gain à la lotterie pour les payer!

    RépondreSupprimer
  2. Ahlaya!!

    Trop beau comment tu as écris! Je t'ai volé une phrase... J'espère que tu ne m'en voudras pas! Écoute, je me sens exactement comme ton chum!!

    Je me croise, pour de vrai, les doigts pour qu'ils ne gagnent pas sans moi!!! C'est sûr que je souhaite le bonheur de mes collègues... mais bon, j'aime mieux ne plus y penser. J'ai des pincements au coeur.

    Hahahaha! C,est drôle comment on est fait!

    Charlotte

    RépondreSupprimer
  3. En fin de semaine en Mauricie, une de mes amie a gagné 2 million 500 mille à la loterie.Ils étaient 10 et ont gagné le gros lot de 25 million.

    Je veux pas vous faire peur mais une personne s'était retiré du groupe pour cette semaine-là. Il avait décidé d'acheter son billet ailleurs. Celui qui a pris sa place doit être bien content.

    Les 10 gagnants n'en reviennent tout simplement pas.


    Stanoise

    RépondreSupprimer
  4. Ah Stanoise! La méchante!! :-)

    Je ne flancherai pas!

    RépondreSupprimer
  5. Loin de moi l'idée d'être méchante.

    Je sais que les probabilités sont minimes de gagner un tel montant.

    Mais je suis sûre que ce gars-là doit tellement s'en vouloir. Comme c'est en campagne tout le monde se connaît. Il va en entendre parler souvent.

    J'achète très très rarement des billets de loterie mais j'avoue que j'aurais aimé faire parti du groupe.

    Stanoise

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails