mercredi 7 octobre 2009

"LA" liste d'épicerie

Lorsque les circulaires ont été épluchées, que les prix ont été comparés grâce au price book, il est alors temps de produire LA liste d’épicerie. S'il existe un outil indispensable lorsqu'on a comme but de faire baisser le coût de ces achats, c'est bien celui-là!

Pour la confectionner, j’applique le principe suivant :

Je ne choisis pas les produits en fonction de mes besoins immédiats, mais plutôt parce qu’ils sont au plus bas prix observé.

Je m'explique. Parce que le prix est au plus bas, je l'achète en quantité suffisante jusqu'au moment où je le retrouverai à nouveau à ce prix. C'est ce qu'on appelle "faire des provision"!

Dans mes lectures, on mentionne que les manufacturiers procèdent à une rotation de ces fameux bas prix aux 12 semaines environ. Je n'ai pas vérifié cette information, mais ça a du sens, question d'écouler leur inventaire. Un produit qu'on achète à bas prix revient forcément, selon mon expérience.

Et parce que j'applique ce produit à pratiquement tout ce que j'achète, j'ai finalement l'épicerie la moins chère en ville!

Voici ce à quoi ressemble ma liste, que j'ai créée à l'aide d'Excel. Je dois dire que j'ai vraiment poussé très loin cette expérience.

Ma liste comprend deux sections: l'une pour les achats et la seconde pour les catégories de produits.
Dans la section de gauche, j'indique les bannières visitées, le produit désiré, le prix et le poids annoncé, la conversion, la quantité désirée, les coupons que j'utiliserai, le prix final, ainsi que ce que m'aura coûté de visiter cette chaîne.

À la fin, j'additionne le coût pour chaque magasin et j'arriverai à près de 100$. Je modifierai les quantités ou enlèverai certains items, toujours en conservant mon but: 100$.

La 2e section comprends les catégories suivantes; fruits, légumes, viandes et substituts, produits laitiers et produits d'épicerie divers. Seulement pour m'assurer que je n'ai rien oublié, que j'ai assez de fruits, de légumes, de diversité.

Les avantages de partir avec sa liste

En ayant en main ma liste, j'évite les pires ennuis qui soient! C'est-à-dire, éclater mon budget.

Je n'achète rien instinctivement et je ne me fie pas à ma mémoire (oh oh! vous savez comme moi que notre mémoire est située non pas dans notre tête, mais plutôt à la place de notre estomac).

Je respecte mon budget, pas de p'tit 5$ de plus, ni en moins.

Les prix et items indiqués sur ma liste sont identiques à ceux que je prendrai à l'épicerie (trop facile de se tromper, surtout avec les viandes).

J'en oublie certainement, mais je crois vous avoir initié à l'essentiel!

***** Pour accéder à la liste d'épicerie ci-haut, je l'ai rendue publique dans le billet suivant: "La liste d'épicerie" de Ça coûte un bras. Cadeau!

Charlotte

5 commentaires:

  1. Je fais toujours une liste d'épicerie et elle est toujours repectée. C'est mon conjoint qui fait l'épicerie pour 2 raisons, il est plus rapide que moi et surtout il est très discipliné, il n'achète jamais rien de plus que ce que j'ai inscris sur la liste. Si un produit est introuvable, il va toujours trouver un substitut pour que nos menus fonctionent qu'en même et pour ne pas avoir à retourner à l'épicerie.

    Par contre, j'aime bien votre façon de rédiger votre liste, vous savez d'avance combien coûtera l'épicerie. Ici, on le sait en passant à la caisse, le montant ne varie pas beaucoup, mais varie qu'en même.

    Limette

    RépondreSupprimer
  2. Salut Limette!

    Désolée! Ça a pris beaucoup de temps, je n'avais pas vu ton commentaire.

    Tu as raison d'envoyer ton chum à l'épicerie! Si j'ai le malheur d'envoyer Benny, ouch... Ça lui coûte cher!

    Ce qu'il fait, c'est qu'il achète exactement ce dont j'ai besoin en une opération. S'il s'achète quelque chose en extra, il se le paie de sa poche sans toucher le budget alloué.

    C'est vraiment la liste que j'utilise, par contre, je vais en préparer une nouvelle feuille qui sera plus conviviale et qui comprendra 2 ou 3 bannières.

    Effectivement, je joue au cent près! Le plus dur, c'est de ne pas craquer ou d'acheter du surplus. Alors là, il faut couper ailleurs pour que cela respecte le budget!

    Lâche pas Limette, ton chum non plus, car vous êtes une équipe!

    Charlotte

    RépondreSupprimer
  3. Bon, tu peux te moquer de moi : j'ai fini par trouver le fameux "file" et télécharger correctement tes merveilleuses listes. Faut croire que je suis plus habituée à télécharger des images que des fichiers Excel!

    Merci de partager tes outils avec nous. Il y a énormément de travail là-dedans!

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais vraiment pouvoir utiliser ton modèle mais hélas, ca ne fonctionne pas, il ne semble pas être en téléchargement. est-ce possible de le rendre disponible ?

    Merci

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Iyana!

    Tu as raison, cette liste n'est pas fonctionnelle dans ce billet-ci. Par contre, elle l'est dans un autre texte.

    Je t'invte à faire un copier-coller de l'adresse suivante, tu pourras alors utiliser la bonne liste dépicerie!

    http://cacouteunbras.blogspot.com/2009/11/la-liste-depicerie-de-ca-coute-un-bras.html

    N'hésite pas à m'écrire si tu as des questions!

    Charlotte

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails